Prévenir et soulager les douleurs

« Rendre l’impossible possible, le possible facile, le facile élégant. » Moshe Feldenkrais

L’examen de l’activité

Très souvent, ce ne sont pas les mouvements en eux-mêmes qui créent inconfort, douleurs et frustration, mais la façon dont la personne s’organise pour les réaliser. Aller vers un mieux-être nécessite donc de modifier nos habitudes. Encore faut-il ressentir ce que nous faisons réellement, et non ce que nous croyons faire lorsque nous bougeons ou exécutons tel ou tel geste.

Faites l’essai

Allongez-vous sur le ventre et, sans regarder, pliez les jambes vers le plafond. Arrêtez de les bouger lorsque vous pensez que le bas de vos jambes est à la verticale. Vérifiez ensuite leur orientation. Est-elle conforme à celle que vous imaginiez ? Ou encore, allongé sur le dos, les yeux fermés, placez le bras dans le prolongement de l’épaule, levez l’avant-bras à la verticale en angle droit et vérifiez…

Beaucoup de vos tensions et douleurs peuvent disparaître :

  • grâce au développement de votre proprioceptionSensibilité profonde désignant la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps., c’est-à-dire de votre capacité à ressentir la façon dont les différentes parties de vous-même s’organisent pour participer au mouvement
  • grâce à une meilleure répartition du travail du squelette, des muscles posturaux et de la musculature dynamique dans le champ de la gravité, correspondant mieux à leur rôle fonctionnel

Ainsi, avec cette méthode, vous :

  • apprenez à éviter les douleurs chroniques (dos, articulations, inflammations, etc.) et les tensions
  • redonnez de la fluidité à vos mouvements en retrouvant liberté articulaire, coordination, variété de mouvements, et en améliorant votre orientation dans l’espace et la qualité de votre respiration
  • préservez votre santé et cultivez votre bien-être en diminuant votre stress, en renforçant votre équilibre émotionnel et en travaillant votre capacité de concentration.